Un regard, une passion, des émotions...

 

La bibliothèque de jacques

 

Jacques Tournayre, originaire de Bourg-Saint-Andéol (Ardèche) est né dans une famille d’artistes (peintres, graveurs, musiciens) et de parents photographes.

Il effectue son service militaire comme cinéaste des armées au Fort d’Ivry à l’ECPAD. Là, il enchaîne les prises de vues aériennes, à bord de bateaux et de sous-marin. Il accompagne CIS de Brignoles (Var) lors de feux de forêt.

Les formations s’enchainent : les Frères Lumière à Lyon, Kodak à Paris, Avenue Georges V, Agfa Gevaert à Bruxelles, Paillard Bolex, avenue Foch à Paris, secteur réparation, ROLLEIFlEX à Paris.

Les stages :  Badeau Photo à Lyon, Studio Givet à Grenoble, Intercolor à Vienne (38), Studio Pator à Colmar…

Il parfait son apprentissage à l’IPC Photo-ciné-son Acoustique à Wintzenheim-Colmar et débute sa carrière à 19 ans comme photographe industriel, portraitiste en studio et reportage de mariage.

 

Jacques TournayreInstallé à Montélimar depuis 1975, Spécialiste NIKON, il développe l’activité de reporter sportif et de danse...

Pendant son temps libre, il pratique le sport et aime voyager. Son métier lui a permis de se rendre dans de nombreux pays, le Brésil, le Mexique, l’Afrique du Sud…

Passionné d’opéra, il se rend chaque année à Vérone pour assister au « spectacle vivant » comme il aime à le dire. Le jazz fait également partie de ses passions ainsi que la lecture, dont les choix sont très éclectiques, il affectionne particulièrement la géopolitique.

Jacques propose un regard exigeant pour l’image et bienveillant pour le monde qui l’entoure. Passionné depuis plus de cinquante ans, cet infatigable curieux a remplacé et complété les appareils de ses débuts, ROLLEIFLEX et chambre 13 x 18 (avec le voile noir), par le 1er Nikon F1, puis les F2, F3, F4, ensuite viennent les numériques avec le D1, puis les D2, D3, D4, D5 et tous les objectifs adéquats.